Archives de l'auteur: Patrice Machabée

Léo Bureau-Blouin souligne les 30 ans de l’ALPABEM

Léo Bureau-Blouin souligne les 30 ans de l’ALPABEM

M. Léo Bureau-Blouin, soulignait le 5 décembre dernier le 30e anniversaire de l’Association lavalloise de parents et amis pour le bien-être mental (ALPABEM).   Le 5 décembre 2013, le député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire à la première ministre (volet jeunesse) a souligné le 30e anniversaire de l’Association lavalloise de parents et amis pour le […]

lire plus »
Hey le malade, être conséquent et honnête ça t’tente pas?

Hey le malade, être conséquent et honnête ça t’tente pas?

Nos grands philosophes comme Socrate, Aristote et Platon ont tous placé les bases du monde politique dans lequel nous évoluons. Nos politiciens étant donc héritiers de ces valeurs, je trouvais cette citation bien d’à-propos. « Être conséquent est l’obligation principale d’un philosophe, et c’est ce que l’on rencontre le moins souvent. » -Antoine de Saint-Exupéry

lire plus »
L’ALPABEM remporte un prix important

L’ALPABEM remporte un prix important

Leader visionnaire, Patrice Machabée a su miser sur ses forces afin d’élever l’ALPABEM au rang des principaux acteurs québécois en santé mentale.   En 2006, à seulement 29 ans, Patrice Machabée prend la tête de l’Association lavalloise de parents et amis pour le bien-être mental (ALPABEM). Le dynamique gestionnaire hérite d’un défi colossal : moderniser […]

lire plus »
Il ne veut pas prendre ses pilules ?

Il ne veut pas prendre ses pilules ?

La chimiothérapie représente très certainement l’icône de la modernité en médecine; à chaque trouble sa molécule. Toutefois en psychothérapie, où la contribution respective du biologique et du psychique n’est pas encore clairement établie, la question d’une prise de médicaments est souvent source de confusion. Nous ne faisons pas référence ici à la confusion de l’ordre […]

lire plus »
Personnalité limite: Imprévisible et méfiante

Personnalité limite: Imprévisible et méfiante

Les personnes qui souffrent du trouble de la personnalité limite ont peur du rejet et de l’abandon. « Sur le plan affectif, le borderline ressemble à un enfant de trois ans qui fait une colère, mais qu’on ne peut pas raisonner. On en a souvent un peu peur parce qu’ils sont imprévisibles. » Marc-Simon Drouin […]

lire plus »