Bien que le suicide soit un geste individuel, il s’inscrit dans un contexte plus large d’interactions entre la personne, sa communauté immédiate et la société en général. La qualité de vie de la personne, son réseau social de même que la disponibilité des ressources lorsqu’elle a besoin d’aide, ont une influence sur sa situation de détresse. Ce qui fait qu’une personne ne voit plus de solution à ses problèmes, ce n’est habituellement pas le problème en soi, mais bien la perception qu’elle a du problème.

Conférencières : Mme Luce Pelchat, bac. Travail social, conseillère à la formation AQPS et formatrice accréditée du programme Intervenir auprès de la personne suicidaire à l’aide de bonnes pratiques.

2 Partages
Partagez
+1
Tweetez2
Partagez
Épinglez
Stumble