Venu d’ailleurs en quête d’un avenir meilleur On m’appelle « seigneur » plus pour des années de vieillesse que pour un titre d’honneur.

Je me considère plutôt comme un grain de sable, qui accueille les vagues de détresse, de douleurs, de traumatismes et mille et une peines qui viennent s’échouer sur les plages de l’ALPABEM.

Un grain de sable bénéficiant d’une confiance sans bornes de la part de parents. Un grain de sable qui signifie pour les naufragés qu’ils ont encore une possibilité de survivre. Un grain de sable autant témoin de mers agitées et calmes que de beaux couchers de soleil et de merveilleux levers de lune. Un grain de sable toujours prêt à composer avec la tempête et à profiter de la quiétude d’une mer calme et sereine.

Voilà!

0 Partages
Partagez
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez
Stumble