Les policiers de Laval répondent annuellement à plus de 1500 appels pour des situations en lien avec la santé mentale. Dans plusieurs de ces situations, les familles vivent de l’impuissance et tolèrent trop longtemps des situations où leur intégrité est menacée et ne portent pas plainte à la police par crainte que leur proche se retrouve avec un dossier criminel.

Conférenciers: Isabelle Lapointe, Service de police de Laval et Martin Métivier, chef de la diversion urgence sociale de la Ville de Laval.

0 Partages
Partagez
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez
Stumble