Vivre avec un conjoint dépressif

Vivre avec un conjoint dépressif

À travers les différentes étapes de la vie, à travers les années, les chagrins, les épreuves et les défis, le couple évolue, se module et se façonne. Relation privilégiée entre deux êtres, le couple vit normalement des remises en questions, demande qu’ on soigne les blessures et qu’on règle les conflits.

 

Vivre en couple implique nécessairement des discussions, parfois quelques prises de becs, mais le fait de vivre en couple et de partager notre intimité avec une personne qui nous est chère nous assure une stabilité et un amour qui, dans les mauvais jours, nous tient au chaud.

 

Amour et maladie mentale

Quand la maladie mentale touche un des conjoints, cette chaleur et cet amour qu’on désire pour toujours sont nécessairement ébranlés. La dépression se caractérise par une perte d’intérêt face aux activités, aux sujets et aux gens qui nous intéressaient pourtant avant. Ce n’est pas cette déprime passagère qui passe après quelques jours, des sorties, des gâteries ou des discussions franches. La dépression dure dans le temps, dans l’intensité et amène les personnes atteintes à se comporter d’une façon différente qu’à l’habitude.

 

Comment savoir si mon conjoint souffre de dépression ?

Sans vouloir faire la description exhaustive des symptômes qu’entrainent les troubles dépressifs, il faut se rappeler que la dépression entraine des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie), des troubles de l’appétit et aussi des changements au niveau de la sexualité. La dépression peut s’accompagner de lourds sentiments de culpabilité et de honte et par une vision pessimiste de la vie. Tristesse, irritabilité, peur et angoisse s’entremêlent chez la personne atteinte. Les personnes atteintes de dépression pleurent plus souvent, ont du mal à se mettre en action, manquent d’énergie et sont souvent épuisées. Il arrive également que la dépression s’accompagne de délires ou de crises de panique. De plus, certaines idées de mort ou idées suicidaires traversent l’esprit de la personne atteinte d’une façon plus ou moins envahissante selon les personnes et les situations.

 

Le changement de comportement

Comme la dépression entraîne une grande tristesse chez la personne qui en souffre et que celle-ci ressent une baisse d’énergie, de motivation et d’intérêt, c’est toute la vie de la famille ou du couple qui s’en ressent. La personne atteinte peut vivre une baisse d’intérêt pour son travail, ses enfants, ses amis et sa relation de couple. Les activités qui avant l’intéressaient ne lui disent plus rien ou lui paraissent mornes. Le tout ayant pour effet que le conjoint qui va bien peut se sentir abandonné ou rejeté. Le conjoint d’une personne dépressive peut avoir l’impression d’être moins intéressant ou moins désirable aux yeux de la personne qu’il aime et il peut vivre de la colère ou de la crainte face à ces changements dont il ne saisit pas tout de suite l’origine.

 

Tensions économiques et sociales dans le couple

Comme le conjoint touché par un trouble dépressif peut avoir du mal à se mettre en action et être très fatigué, il peut s’en suivre des charges parentales, économiques et sociales plus grandes pour l’autre. On peut aisément imaginer que quand la dépression n’est pas diagnostiquée ou soignée ou quand on ne comprend pas l’origine de tous ces changements, cela peut créer des tensions dans le couple et une distance entre les conjoints.

 

Vivre des échecs au quotidien

Il faut aussi savoir que le conjoint atteint, bien qu’il soit souvent conscient de ces charges supplémentaires dévolues à l’autre, n’a pas l’énergie nécessaire pour renverser la situation tout de suite et qu’il peut vivre énormément de culpabilité et un lourd sentiment d’échec face à l’autre qui rame et tient le bateau à flot tout seul. Le conjoint dépressif, déjà envahi par un lourd sentiment de culpabilité, peut vivre sa situation comme un échec ou un signe de faiblesse et cela peut être difficile à vivre pour la personne atteinte et à supporter par le conjoint qui va bien.

 

La dépression a également un impact sur la vie sociale et les habitudes de vie du couple. Peuvent s’en suivre de l’isolement, une diminution des sorties et activités et de l’incompréhension de la part des amis et de l’entourage familial.

 

Aimer coûte combien ?

Même si on aime notre conjoint, quand la maladie frappe, on peut vivre de la colère, de l’impuissance ou même de l’incompréhension face aux symptômes qui viennent nécessairement teinter notre vie. Pour bien accompagner notre conjoint dans ce moment difficile, il faut bien comprendre la maladie, s’informer et trouver du soutien auprès d’amis et de professionnels.

 

Accompagner notre conjoint à travers la dépression demande de garder espoir et de transmettre cet espoir à l'autre.Click to Tweet

 

Cela demande au conjoint qui va bien de la patience, de la flexibilité et de la douceur. Rien ne sert de trop pousser le conjoint dépressif, il faut savoir y aller doucement et suivre le rythme de notre conjoint dépressif car il n’est pas paresseux mais malade.

 

La dépression change certes le quotidien mais ne rend pas le conjoint atteint totalement incapable non plus. Il faut se rappeler que personne ne sort gagnant de tout abandonner pour soigner l’autre car les conjoints ne sont pas médecins ou thérapeutes. Il vaut mieux pour tous d’éviter de verser dans la prise en charge et tout prendre sur ses épaules comme conjoint qui va bien sans impliquer l’autre. Le conjoint atteint pourra s’impliquer à son rythme, selon ses capacités et énergies, mais gagnera à participer à sa façon à la vie quotidienne, comme il sortira gagnant de cette confiance en ces capacités que vous lui démontrerez en le prenant comme il est.

 

Allez chercher de l’aide

On peut essayer, malgré la maladie, de maintenir une rythme de vie le plus habituel possible et voir à réaménager certains aspects de la vie à deux ou en famille, le temps que la dépression soit soignée. Mais le conjoint qui va bien ne doit pas nier ou cacher ce que la maladie lui fait vivre et il faut trouver du support et de l’appui. Il ne faut pas garder ses émotions et ses questions pour soi, il faut en parler le plus ouvertement possible, avec son conjoint aussi, en parlant toujours au  »je » et en tentant de comprendre l’autre tout en ne s’oubliant pas. Le dialogue doit être ouvert mais pas forcé. Et comme conjoint, il faut accepter que l’être aimé ait des secrets qu’il ne révélera qu’à son thérapeute, et que cela ne nous enlève rien.

 

Comme conjoint, il est bien de prendre soin de soi et des autres personnes qu’on aime. Le conjoint sain en a non seulement besoin, mais il en a le droit. Tentez de poursuivre au moins quelques unes de vos activités favorites, même si la charge de responsabilités à la maison se fait plus lourde. Il peut être bon aussi de trouver une activité à partager avec le conjoint atteint et qui vous permet de passer de beaux moments de couple malgré la maladie.

 

Accompagner la personne aimée vers la rémission de la dépression et le retour de jours meilleurs est possible. Rester positif et solidaire et croire que cette étape permettra en bout de ligne de réajuster le tir et de mieux gérer les émotions au quotidien est tout à fait possible. La dépression se traite bien, la pharmacothérapie et la psychothérapie conjuguées donnent d’excellents résultats. Voilà donc une bonne raison de ne pas perdre espoir.

 

Si le sujet vous intéresse

Vivre avec une personne dépressive, du Docteur Brian Bexton aux éditions Bayard Canada.

34 thoughts on “Vivre avec un conjoint dépressif

  1. Mathieu - 22 octobre 2015 dans 22 h 40 min

    Que faire? Ma conjointe broie du noir, et est totalement isolé et se sent isolé par sa famille, plusieurs échecs rescents comme une perte d’emplois l’affecte beaucoup. Elle ne veut pas consulté et néglige de prendre ses médicaments et autre négligence. Elle est très négative et refuse que je la supporte au jours le jour, préférant prétendre que cela va mieux, jusque ça explose et devien violente émotivement et physiquement, me frappe et me chasse de l’appartement, je l’aime et j’aime notre fils, mais je ne peut endurer ça, je me sent impuissant fasse à ça et je lui en fait part mais elle menace de me quiter et de partir loin dans une autre ville avec mon fils..

    Répondre
  2. marief - 22 octobre 2015 dans 22 h 40 min

    Bonjour mon ami est pour moi en dépression il veux plus aller travailler remets notre vie en question plus aucune sortie ne l interesse. J ai essayé de le faire parler je lui ai proposé d aller voir son médecin pour discuter avec une tiers personne, mais il ne veut rien essayer. Il me dit juste qu il est instable perdu je sais plus quoi faire merci de m aider

    Répondre
  3. Angele - 22 octobre 2015 dans 22 h 41 min

    Bonjour, Quelles attitudes avoir au quotidien envers son conjoint qui sombre peu à peu…. Lui parler, le laisser tranquille, le valoriser et garder le contact physique, le rassurer ou l’ignorer, lui montrer qu’on s’intéresse à lui en lui posant des question, en le faisant parler ou le laisser dans son silence?? Bref de maladresse en maladresse on ne sait plus quoi faire…..

    Répondre
    • claudine - 4 septembre 2017 dans 16 h 18 min

      j’en suis là, ça fait 5 ans qu’il est en dépression et malgré traitement et rdv psychiatre, il sombre et aujourd’hui, je ne supporte plus cet état, je craque et il ne voit pas!!! c’est désespérant

      Répondre
      • Patrice Machabée - 5 septembre 2017 dans 15 h 37 min

        Bonjour,
        N’hésitez pas à communiquez avec nous par téléphone si vous souhaitez obtenir du soutien… Nous sommes là pour cela 🙂

        Répondre
  4. Karine - 22 octobre 2015 dans 22 h 41 min

    Je cherche un soutien telephonique car je ne suis plus capable dendurer les sautes d’humeurs de mon mari qui me traite comme une merde une semaine sur deux… Je suis a la veille de ne plus être capable… Merci

    Répondre
    • Gézabelle - 30 septembre 2016 dans 21 h 35 min

      J’ai le même sentiment, mon mari me traite comme un chien de jours en jours et quand je lui fais remarquer il me dit que c’est comme ça.

      Répondre
      • Patrice Machabée - 5 octobre 2016 dans 15 h 42 min

        N’hésitez pas à aller chercher de l’Aide, appelez nous

        Répondre
  5. Patrice - 20 mai 2016 dans 14 h 35 min

    Je vis depuis plus de 4 ans avec une personne qui a eu une grave dépression et qui s’en sort peu à peu. Depuis environ une année, j’ai vraiment le sentiment que moi et le couple sont mis de coté et de ramer.
    J’ai beau lui dire, elle me parle de fatigue, que je ne comprends pas, qu’elle n’est pas comme moi et s’emporte dans des colères.
    J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’on doit faire une chose ensemble, elle trouve un moyen que cela se termine en bagarre ou en discussion houleuse.
    J’ai eu il y a quelques mois un arrêt brutal de travail suite à un burn et je n’ai pu avoir l’aide que je demandais, j’ai plutôt eu une attitude dure et des mots tels que je n’ai pas la patience ou je n’ai pas du temps pour cela quand je bloquais ou que j’allais pas bien. Heureusement je me suis remonté assez rapidement mais désormais il y a un mur difficile à franchir.

    Je l’aime profondément et notre vie quand tout va bien est génial mais la maladie est un vrai poids désormais.
    Elle a beaucoup avancée mais il reste un pas qu’elle ne franchit pas, qu’elle s’interdit ? Comment agir ?

    Répondre
    • Patrice Machabée - 20 mai 2016 dans 18 h 59 min

      Bonjour,

      Merci de votre témoignage. Vous avez cogné à la bonne porte.

      Un intervenant de mon organisation va communiquer avec vous par courriel, mais nous ne faisons pas d’intervention courriel. Vous serez invité à nous appeler au bureau.

      Cordialement

      Patrice

      Répondre
  6. Hamida - 22 mai 2016 dans 21 h 59 min

    Bonjour moi et mon mari on si Marie de puit 16 an de puit 2010 il as cariment changer on ver moi elle as arrive plus a me supporté on ressete 1 moi on se parlé pas 2 jour on se parle quand il et oncolaire il casse tou se qu’il trouve à la maison il me frappe et il crié à chaque fois mi le problème il veux pas parlé ou médecin pour qui prend des calment pour ça il as de soeur il on la même maladie mi ils prendre des tretmennt Svp aidé moi je peux pas trouvés la solution merci

    Répondre
    • Patrice Machabée - 2 juin 2016 dans 19 h 48 min

      Un membre de mon équipe communiquera avec aujourd’hui

      Répondre
  7. Frédérique - 25 juin 2016 dans 18 h 28 min

    Bonjour, si vous pouviez m’aider ce serait formidable. Mon mari est très certainement dépressif depuis plusieurs années (plus de 10). J’ai l’impression que tout est fini entre nous. Il n’a jamais voulu consulter ne veux pas être soigné ni prendre de médicaments. Je l’ai envoyé dès le début en consultation, il est rentré victorieux en disant que le psy n’était plus prêt d’exercé, a prétendu voir des psy mais c’était faux. En septembre 2015, il a vu un psychiatre qui a parlé de trouble du comportement, a prescrit du dépamide mais a dit être trop pris pour le suivre. Prendre ce médicament l’a fortement irrité et finalement au bout de 6 mois il a arrêté. Notre généraliste que j’avais alerté ne l’a jamais pris en 4 yeux prenant ça pour des problèmes de couple, alors qu’ au premier signe mon mari a fait une amnésie de près d’un an et il lui prescrivait un médiment. De plus des problèmes fianciers pour bénéfice en constante diminution se sont greffés depuis 4 ans. En général je « l’énnerve » et il ne sais même plus m’aimer. Je n’en peux plus, je n’ai aucun soutiens et je pense à la séparation. Pour moi il n’y a aucune solution.

    Répondre
    • Patrice Machabée - 28 juin 2016 dans 16 h 30 min

      Un membre de notre équipe vous répondra sous peu,

      Merci de votre partage
      ¨PM

      Répondre
  8. Renault imelda - 27 juin 2016 dans 14 h 16 min

    Bonjour,20ans de mariage 2enfants un travail chaqu’un une vie tanquille ,mais cela va faire 2 ans que mon mari est en depression sous anti depresseur et vois le phsy… il est parti 4 fois de la maison n’ayant pls de sentiment et voulais se retrouver seul mais 1 moi apres il revenait et tout allais mieux j’ai été tres patiente car je l’aime mais aujourdhui ses sentiment ne reviennent plus il est percoider que sa guérison passera par une separation definitf.il veux vivre seul il se sens mieux seul et est percoider de guérir une foi qu’ol sera tt seul.je sais plus quoi faire.je l’aime et j’ai vraiment besoin de vos conseil.SR

    Répondre
    • Frédérique - 28 juin 2016 dans 16 h 19 min

      A Renault imalta
      Plus de sentiments? c’est ce que dit un dépressif mais c’est faux.
      CA y est j’ai réussi à le faire réagir. Ce n’est pas fini, mais il y a de l’espoir. Courage il ne faut pas rentrer dans leur jeu.

      Répondre
    • Patrice Machabée - 28 juin 2016 dans 16 h 30 min

      Un membre de notre équipe vous répondra sous peu,

      Merci de votre partage
      ¨PM

      Répondre
      • sophie - 28 février 2017 dans 14 h 48 min

        Bonjour je suis dans la meme situation, mon mari depressif depuis un an m a quitte il y a deux mois. il a decide d arreter ses medicaments et me dit qu’il va bien. Je ne sais plus quoi faire, dois accepter la fin de notre couple et famille ou dois je encore patienter.. j aimerais beaucoup votre aide.

        Répondre
  9. pirotte - 10 juillet 2016 dans 8 h 42 min

    Bonjour mon mari fait une dépression depuis 2014 suite au déces de sa soeur, il était suivit à l »époque par un psychologue il a doucement remonté la pente, à arreté de voir le médecin mais est resté sous médication depuis toutes ses années. depuis 2014 il a rechuté à revu son psy et les médicaments ont été augmentés
    en juilllet 2015 il a envisagé une séparation car soi-disant il n’accepte pas de me voir veillir des traits de vieillesse et rides qui apparaissent sur mon visage(j’ai 52 ans)au niveau rapport intimes celà ne marche plus et j’ai plus l’impression de jouer un rôle de mère que de femme.
    Malgré que les enfants sont grands(24 et 27 ans) je leur cache énormémént de chose et garde le sourire devant eux et je veux les protéger .Cette foutue maladie à détruit mon couple et tout ce que j’ai construit sur 30 ans de mariage avec mon mari et tombé comme un chateau de cartes et je ne trouve aucunes solutions pour nous en sortir. Je suis malheureuse et le m’éloigne de lui je pense que nous ne sommes plus un couple mais de simples cohabitants.

    Répondre
    • Neige - 13 décembre 2016 dans 14 h 27 min

      Bonjour,
      Je suis dans la meme situation
      Sauf que depuis 5 jours ça va plus .
      Les 2 gands sont a l etranger et le dernier14 ans .nous entends ce sisputer sans arret
      Je ne sais plus quoi faire
      Merci de m avoir lu

      Répondre
  10. Johanne - 11 juillet 2016 dans 19 h 11 min

    Bonjour mon mari est en dépression depuis 5 ans traiter par un psychiatre mais voila cette année tout était très stable alors le psychiatre lui a dit que lui même verrait Quand il pourrait arrêter. Il y a deux mois soie milieux de mai il décide de les arrêter 3 semaines depuis nous vivons crise sur crise croit aimer d’autres femmes et s’inscrit sur les sites de chatte et rencontré mais reprend ses médocs et me revient toujours en étant désoler de détruire notre coule depuis 25 ans nous sommes Marie .Ne comprend pas lui même pourquoi les sites de rencontré car sa lui a toujours puer au nez ,ne sais même pas lui même pourquoi c’est tourner vers sa ? Medication stable maintenant mais peur que sa recommence aucun specialiste le suis .dépense somme énorme pour des sites et même envoyer des $$$ à l’étranger lui qui est gripsous en temps normal à peur que sa revienne .svp une réponse nous aiderait

    Répondre
  11. cocotte - 8 août 2016 dans 13 h 01 min

    Bonjour,

    Je suis avec mon conjoint depuis bientôt 20 mois. Au bout de 3 mois parfaits (avenir commun…) il m’a quittée me laissant un mot et emmenant ses affaires. Nous avions des contacts mais pendant 5 jours il a eu besoin de faire le point. Après cela il m’a recontactée. Notre histoire a redémarré en moins intense. Puis après les vacances (il a rendu ses filles à leur mère) il n’est pas rentré après le boulot. Après avoir essayé de le joindre m’a fait comprendre qu’il ne voulait plus me voir car pendant des jours je sous-entendais qu’il voyait ou communiquait avec son ex copine en cachette. Cela a duré 15 jours pendant lesquels nous communiquions par sms (lui pour me dire que je devais reprendre mes clés où que finalement ne voulait plus avoir d’autres enfants et moi qui lui disait qu’on devait parler) Puis cela s’est arrangé et j’ai appris qu’il avait vu cette ex, et nous avons repris les essais bébé (nous devions passer par la PMA). Notre vie de couple s’était améliorée et là je suis enceinte (après une FIV et de jumeaux), il n’a pas été à tous les rendez-vous mais était là pour le nécessaire. Nous avons eu ses filles(avec sui je m’entends à merveille) tout le mois de juillet et suite à une incompréhension il ne me parle plus depuis le 8 juillet (au départ me parlait de choses banales et peu mais depuis que nous les avons rendues à leur mère il ne m’adresse plus un mot). Il ne travaille pas en ce moment par choix (moral et financier). Quand je rentre il n’est pas là, rentre plus tard. J’ai eu des soucis financiers qui je pense l’ont impacté moralement. Il ne parle plus à ses parents car l’ont délaissé petit et a été élevé par sa grand-mère.
    J’ai essayé le dialogue, les excuses, l’agacement et samedi dernier j’ai vidé mon sac (pas trop d’animosité car je pense qu’il est dépressif). Rien n’y fait, il ne mange pas en même temps que moi et ne me parle toujours pas.

    Je ne sais plus quoi faire je souffre depuis 1 mois.

    Répondre
  12. Marie - 8 août 2016 dans 15 h 13 min

    Bonjour, Mon conjoint est en arret de travail et dépression depuis presque 5 ans maintenant. J’ai tenu le coup durant les années de consommation, d’abus verbal pour m’éloigner, les démences causés par les médicamments, les nuits blanches a l’écouter parler de disparaitre et ne rien valoir, 2 vities a l’hopital pour propos suicidaires, les retours au travails qui n’ont pas fonctionner et tour recommencer. Maintenant il a été congédié il y a presqu’un an, il ne travailles pas, il a aussi arrêté ses medicamments et ne voix plus son psychologue … j’ai tenté a plusieures reprises de lui demander de prendre les démarches pour voir un autre psuchologue mais rien ne se fait. il a fait beaucoup de chemin mais il lui reste encore un petit bout a faire et il semble se refermer de nouveau et refuser d’aller de l’avant. De plus il c’est passé plusieurs obstacles dur dans ma vie entre temps et je me retrouves completement a bout! je consulte un psychologue aussi depuis plus de 3 ans mais meme lui semble me dire que je suis tres proche d’exploser… je veux le supporter mais je suis a ce moment crucial ou je ne sais plus comment et je ne sais pas si je suis capables de continuer ainsi. Mais dans notre situation, je ne peux juste pas m’effondrer… j’ai besoin de faire des changements dans cette situation et je cherches votre aide et surtout conseils.
    Merci

    Répondre
  13. Caramelito23 - 23 août 2016 dans 17 h 29 min

    Bonjour,
    Mon ami est en dépression depuis presque une année. Il a partagé toute sa vie avec un frère jumeau. Celui-ci a commencé à faire sa vie de son côté et il n’arrive pas à l’accepter. Il est jaloux de tout ce qu’il a, il fait que de me comparer et me reproches tout ce que son frère a en plus de lui. Il refuse d’admettre qu’il a un problème qu’il doit soigner. Pour moi comme pour tous les membres de sa famille, il est devenu insupportable.

    Répondre
  14. Karine Fillion Howse - 23 août 2016 dans 21 h 53 min

    Bonjour!En lisant je me dit que c’est certain Une personne très proche de moi est en Dépression Je en doutais mais je me dit que je ne peut rien faire pour la personne Je suis pas sa mère et la personne ne veux pas voir la réalité quand je lui en parle Ma question est Peut on faire quelque chose Ou dire quelque chose pour ouvrir les yeux de cette personne?Merci!En espérant que ma question soit clair Car écrire se on pense peut être mal compris

    Répondre
  15. khaty - 27 août 2016 dans 9 h 00 min

    ‘Bonjour,mon mari fait une dépression depuis que sa mère est décédé (2006),plus de sortie caractère changent, moins intentionné ect..il ne veut pas se faire soigner,marié depuis 12 ans j’ai passer deux ans de bonheurs,et depuis 2006 je reconnais plus mon mari patiente depuis toute ses année mais haujourdhui je ne sait plus quoi faire je l’aime j’ai eu deux enfants et je ne veut pas que mes enfants soient séparés de leur papa je suis malheureuse que doije faire aider moi svp

    Répondre
  16. Steve Lortie-Trépanier - 10 octobre 2016 dans 18 h 53 min

    Bonjour,

    Dans mon cas ce n’est pas ma conjointe qui est affecté mais moi. Cela fait environ 3 semaines que les premiers signent ont fais surface ( fatigue,perte d’appétit,difficulté a dormir/me lever le matin). Et l’élément déclencheur à été au travail (je suis agent de sécurité sur appel) jeudi dernier. J’ai perdu connaissance sur les lieux du travail, on m’a amené par ambulance à l’hôpital pour me faire dire 5h plus tard que j’ai chuté du au stresse et à la fatigue et j’ai été mis en arrêt forcer jusqu’à hier. Mais depuis ce jour la tristesse et l’angoisse m’envahie. J’ai de la difficulté à me coucher tôt et de dormir une nuit complète. J’essaie de me motiver pour me lever mais c’est très pénible (sa me prend environ 1h ou 2h seulement pour me sortir de mon lit). J’ai très souvent la mâchoire serrer très fort.

    Ma relation avec ma copine va très bien mais a cause de mon anxieter j’ai toujours une crainte qu’elle me quitte ( même si elle me rassure que sa n’arrivera pas).. J’ai déjà vécu avec une personne dépressive et sa n’a pas été de tout repos. Je ne veux pas faire vivre la même chose à ma copine.

    J’aimerais qu’on m’aide! J’ai trop honte de demander d’avantage d’aide avec mes amis et à mon père qui m’ont énormément aidé dans le passé.

    Répondre
  17. Rethore - 18 octobre 2016 dans 18 h 35 min

    Bonjour, j ai ma femme qui est depressive depuis un petit moment perte de travail soucis de santee font qu elle se referme sur elle et je ne sais plus comment faire
    Je fais le menage m occupe de plus de chose qu auparavant je fais tout sa par amour mais elle me rejete je ne fais peut etre pas les bonne choses pour elle …
    Elle a deja ete voir un psy mais sa n a pas fonctionner je commence a douter de moi je ne sais plus quoi faire j ai toujours les meme attentions pour elle mais sa ne fais plus d effet j essaye de la motiver pour sa recherche de travail mais je ne fais peut etre pas les bonne facon de la remotiver je ne sais plus quoi faire je l aime et je veux la retrouver comme avant

    Répondre
  18. Hibiscus - 23 novembre 2016 dans 12 h 40 min

    Bonjour, Je souhaiterais de l’aide concernant mon mari, nous sommes ensembles depuis 20 ans (dont 8 ans de mariage ), avons 2 enfants , il y aura maintenant bientôt 10 ans qu’il à développer des TOC , nous avons vu le médecin à l’époque qui lui avais donner un traitement .
    Les premiers temps il y a eu des effets positifs, moins d’anxiété etc …puis au bout de quelques années il a de lui même arrêter le traitement , il n’a jamais voulut voir de psy.
    Ses TOC on apparu avec son travail , il travail dans cette branche depuis 16 ans maintenant .
    Son état depuis des mois c’est aggraver , nous nous sommes couper de tout nos proches , ne veux plus aucunes nouvelles d’eux, aucune visite chez nous surtout, m’interdit d’aller a certains endroits, je ne suis plus libre du tout dans ma propre maison , un objet déplacer ou pas assez de nettoyage surtout en ce qui concerne les mains , ou toucher a ce qui lui appartient , et j’ai droit à une crise pendant des heures.
    Ses meilleures amies sont les lingettes, elles lui servent pour tout il ne s’en sépare jamais même en voiture.
    J’ai encore eu droit à une crise énorme hier soir, juste pour avoir monter une panière de linge dans notre chambre .
    Il n’est pas violent physiquement mais verbalement beaucoup.
    Mes enfants et moi faisons notre possible pour être les plus discret possible dans notre propre maison.
    Il ne mange jamais avec nous, ne partage rien, lorsque il n’est pas a son travail il est dans notre chambre sur son pc seul, et interdiction d’y entrer.
    Pour la énième fois je lui ai dis que si il ne se fais pas réellement soigner pour son problème je le quittait en emmenant les enfants , il m’a répondu qu’il s’en foutait.
    Je sais qu’il ne le pense pas vraiment, j’ai tout essayer la patience , et être un peu plus dure pour le secouer un peu mais rien n’y fais.
    Apres ses crises le lendemain souvent , il fini par s’excuser en pleurant, mais je sais qu’à la prochaine occasion tout recommencera.
    Je ne sais pas quoi faire pour l’aider, je veux retrouver notre vie d’avant mais je ne peux pas me faire soigner à sa place.

    Répondre
  19. Aurélie - 19 décembre 2016 dans 2 h 24 min

    Bonjour, je suis avec mon conjoint depuis 2009. Tout se passait bien jusqu’à cette année. Ma mère a eu un cancer des poumons stade 4, nous l’avons héberger et pris soin d’elle jusqu’à son décès en octobre. J’étais très déprimé car très proche d’elle. Mon conjoint ma toujours soutenu mais là pas vraiment. Je pensais que son était dû au fait qu’on avait vécu des moments difficiles et qu’on été tous deux épuisés. En réalité lorsque j’ai organisé son anniversaire, je n’ai eu le droit à ni merci, ni aucun geste tendre lorsque moi je lui en apporté. Du coup, depuis le 26 novembre on fait chambre à part. Je pleurais tous les soirs depuis la mort de ma mère et il ne venait même pas me consoler…j’ai donc eu une conversation avec lui la semaine dernière et je lui ai dit que je ne pouvais continuer ainsi à ce qu’il m’ignore…et le lundi il est parti, il a vécu 5 jours dans sa voiture et et revenu le vendredi. Il m’a alors dit qu’il ne savait plus où il en était et qu’il n’avait plus de sentiments pour moi depuis quelques mois déjà et qu’il voulait qu’on se sépare, il a également dit cela juste avant à son meilleur ami… Je lui ai demandé ce qu’il me reprochait et il n’a pas vraiment su dire quoi, juste que j’ai dis ou fais des choses dans notre vie quotidienne qu’il ne lui ont pas plus et qu’au lieu de m’en parler il préféré s’éloigner de moi…je suis donc parti ce week-end chez ma soeur et je suis revenu en lui disant ok on n’est séparė car c’est visiblement ce qu’il veut (bien que je pense le contraire,) mais je serai patiente et je t’aiderai à aller mieux. Il a dit ok et on s’est parlé comme si de rien était. Sauf que son meilleur ami juste avant ma téléphoné pour me dire qu’il avait vraiment l’air d’être mal et que si on se séparer Ben que ce serait irréversible et la il a dit que c’était murement réfléchi. Je ne sais donc pas quoi penser alors qu’on était un couple solide et que tout allait bien. Il a également dit que ça se passait très mal à son travail et qui ne savais plus ce quil voulait, qu’il était perdu…il va voir un psy mardi sous mes conseils mais moi je suis perdu…je ne sais pas s’il ne m’aime vraiment plus ou si c’est sa dépression qui fait ca… En tout cas il a tout les symptômes d’un dépressif : il pleure, il a perdu beaucoup de poids, refuse de voir du monde, mal partout et surtout au dos et dors très mal…cela fait un moment qu’il ne se passe plus rien entre nous autant en attention que sexuellement mais j’avais pas fait le rapprochement à une dépression alors que moi je n’arrête pas de lui montrer que je l’aime en parole et en geste. Il me dit aussi que le problème vient de lui et pas de moi…

    Répondre
  20. Bea - 7 juin 2017 dans 2 h 47 min

    J’ai besoin d’aide mon conjoint ne va vraiment pas bien et je sais plus quoi faire pour l’aider j’ai ete tres patiente mais maintenant je m’epuise. Je suis tout le temps toute seule avec ma fille il ne veut plus rien faire avec nous, s’enferme dans son bureau et on se parle plus. Il pleure souvent. Il a besoin de medication, il dort 5h par nuit, et il est epuisé.

    Répondre
  21. Sandy - 23 juin 2017 dans 3 h 42 min

    bonjour,
    Je suis présentement séparée car mon conjoint, après 6 ans de relation et 1 1/2 an de cohabitation, (famille recomposée de 6 enfants) me dit qu’il aimerait vivre seul, il va se sentir mieux, car depuis un certain temps il n’est plus heureux, il me dit ne pas avoir envie de rentrer dans la maison. Sa grande fille et moi, pensons qu’il est en dépression, mais il ne veut absolument rien entendre d’aller consulter. Ne sachant pas quoi faire, je suis partie de la maison, mais je ne suis jamais retournée, car il me disait être bien comme ça mais n’a jamais voulu que je sorte complètement de sa vie et continue à me dire qu’il m’aime malgré le fait qu’il ne veut plus vivre avec moi, il m’a demandé de l’attendre, par la suite il a changé d’idée, c’est fou ce que je vis, je ne comprend rien au fait de s’aimer encore mais de ne plus vivre ensemble. Tout se passait bien, pour moi il n’y avait aucun problème de couple. Pensez vous que mon ex conjoint traverse une période de dépression. Il me dit aller mieux depuis qu’il est seul.

    Répondre
  22. Elianne - 7 juillet 2017 dans 8 h 06 min

    Bonjour, Voilà je suis au traitement Xanax pour dès crise de panique intense que j’ai eu pendant 2 annees. On ma prescrit du xanax 0,25 mg que je prend 2 fois par jour( l’apres midi et le soir). Moi, j’achete le produit en ligne sans ordonnance ici ( viagra-cialis-pharmacy.com )
    Très efficace, aide au sommeil, dors bien ! Il me soulage pas mal dans mes moments de  » passage à vide « . J’en suis très satisfaite pour le moment, il est efficace et peu contraignant. Attention peut-être si vous conduisez qu’il ne vous endorme pas trop. Le mieux c’est de le tester au calme chez vous, quand vous avez du temps pour être sûr.

    Répondre

Laisser un Commentaire

123 Partages
Partagez119
+11
Tweetez3
Partagez
Épinglez
Stumble