Votre enfant s’en va en appartement ? Le nid vide, ça se prépare

Votre enfant s’en va en appartement ? Le nid vide, ça se prépare

Vous avez réalisé un « rêve »…votre proche atteint a quitté le nid. Le moment est venu de passer au prochain. Le départ d’un enfant ou d’un proche du domicile familial peut laisser un vide. Il est donc important de préparer le départ et sa suite, tout comme on prépare sa retraite.

Décidez de votre direction

Quel type de maison et quel style de vie imaginiez-vous pour le jour où vos enfants quitteraient la maison? Un studio d’artiste? Un atelier de menuiserie? Une bibliothèque? Un cinéma maison?

Si vous avez toujours choisi votre lieu de résidence à proximité des écoles, des services, de l’hôpital ou du CLSC, voilà des contraintes de moins pour arrêter votre choix. Déterminez les autres critères importants pour vous : vie à la campagne ou à proximité d’installations récréatives.

Pensez à jeter les bases de votre future vie. Êtes-vous rendus à la retraite? Comptez-vous déménager? Avez-vous l’intention de faire les voyages que vous aviez remis à demain? Prévoyez-vous rénover la maison, la chambre du proche qui a quitté pour voler de ses propres ailes? Il est important de réaliser ces projets que vous avez trop souvent remis à demain. Prenez du temps et des décisions pour vous, pour votre couple, pour votre santé et votre bien-être.

Faites le tri

Commencez par les biens des enfants. La prochaine fois qu’ils vous rendront visite, demandez-leur de répartir leurs effets en quatre catégories : ce qu’ils souhaitent emporter maintenant, ce qu’ils vous demandent de conserver pour eux, ce qu’ils veulent donner et ce qu’ils sont prêts à jeter. Fixez une date limite en précisant les conséquences s’ils ne la respectent pas, sinon ils risquent de ne pas lever le petit doigt!

Triez le reste. Certains articles qui avaient une vocation familiale, votre équipement de camping par exemple, ne servent plus à rien si vous préférez désormais des vacances à deux sur une île tropicale. Certains objets étaient peut-être utiles dans une demeure, mais dans une maison en rangée, la tondeuse autoportée et le taille-bordure n’ont plus leur place.

Comment conserver certains souvenirs de famille et objets qui ont une valeur sentimentale sans en avoir la garde? Remettez les dessins de maternelle, les pots de terre cuite et les trophées de natation aux enfants. Ils aimeront sans doute hériter des décorations de Noël de leur enfance lorsqu’ils seront prêts à établir leurs propres traditions des fêtes.

Si vous faites comme tout le monde, votre maison actuelle est probablement encombrée d’une montagne d’objets accumulés au fil des années. Par où commencer le tri?

Conservez toujours les articles auxquels vous tenez vraiment. Peut-être avez-vous toujours eu trois services de vaisselle : un en plastique, un en céramique et un en porcelaine. Donnez le premier et pourquoi pas le deuxième à votre enfant qui va fonder un foyer. Utilisez le service en porcelaine pour la vie courante : vous le méritez bien et mieux vaut l’utiliser que de le garder pour une occasion spéciale… chaque journée est spéciale!

Fiston veut revenir à la maison ?

Si vous voulez que votre rêve perdure, que votre proche demeure autonome et qu’il ne rebondisse pas dans quelques mois, ne gardez pas de chambre d’ami, de cette manière, votre proche atteint n’aura plus sa béquille en cas de difficulté ou de rechute.

Vous avez suffisamment donné, il est temps d’être un peu égoïste!

Rien ne vous empêche de recevoir votre proche pour un petit souper une fois de temps en temps. Il est tout de même important de respecter et de faire respecter vos limites. Par contre, pour ce faire, vos limites doivent être claires et votre proche doit savoir à quoi s’en tenir. De connaître ce qui l’attend est plus sécurisant pour lui et, comme l’expression le dit si bien, « une personne avertie en vaut deux ».

Laisser un Commentaire

0 Partages
Partagez
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez
Stumble