Croyances et guérison

Croyances et guérison

Ma sœur croit que grand-mère est au Ciel et nous regarde en tricotant. Elle a expliqué la mort de grand-maman comme ça, quand elle avait 7 ans. Depuis, même si elle a vieilli, elle croit toujours que grand-maman veille sur nous et tient nos cœurs au chaud dans les moments de tempête. J’étais grande déjà quand elle m’a expliqué de la sorte la mort inattendue de grand-maman mais je voyais bien que ça la soulageait et que pour elle, ainsi, la mort qui la dépassait avait un sens.

Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. »

Carl G. Jung

Une croyance, c’est le fait de tenir quelque chose pour vrai, et ce, indépendamment des preuves éventuelles de son existence, de la réalité, du fait que cela est peut-être impossible à prouver. Une croyance, c’est le fait de croire et y croire donne un aspect réel à cette pensée. Une croyance, ce peut être un moyen de faire du sens, une pensée qui nous motive à avancer, une façon de s’expliquer la portion de certains évènements qui, sans sens, nous bouleverseraient trop.

La croyance peut être d’ordre religieux, spirituel ou philosophique. Il peut s’agir aussi d’histoires à portée mythique ou philosophique, d’une façon de voir la situation qui se présente à nous. « Depuis des temps immémoriaux, l’homme raconte des histoires comme moyen de transmettre les valeurs culturelles, spirituelles et morales propres à chaque peuple. À travers les fables, les récits historiques, les poèmes épiques, les légendes et les mythes, les gens ont sélectionné intuitivement des ressources étonnantes dans le but d’aider des personnes aux prises avec différents problèmes. »

Croire en une religion, des valeurs, des idées, des histoires, des allégories, etc., nous permet essentiellement d’espérer. Et qu’est-ce que l’espoir? Une émotion à la fois cognitive et affective qui n’entrave pas la perception des choses. « L’espoir tempère la peur et, ce faisant, nous permet d’identifier le danger – qu’on choisit alors d’éviter ou d’affronter. » Alors l’espoir aide à la guérison et oriente nos choix.

Quand nos univers basculent, quand un évènement est difficile, notre réflexe est de tenter de le comprendre, de saisir ce qui se passe. Parfois, cela est clair et la raison de ce qui se passe est facilement identifiable. D’autres fois, ce qui se passe est clair mais l’injustice de la situation, le caractère soudain de l’évènement ou les sensations d’horreur qu’il nous fait vivre demandent qu’on y trouve un sens pour passer à travers. Les croyances nous y aident.

Avoir espoir en un avenir meilleur nous permet de nous fidéliser à notre traitement de pharmacothérapie et à prendre nos médicaments ou à discuter avec notre médecin des effets secondaires car on croit qu’on va finir par trouver la bonne dose. Cela est vrai quand on parle de maladie mentale autant que de maladie physique. Croire en l’efficacité de nos rencontres avec notre thérapeute fait qu’on se mettra en action et qu’on se rendra à notre rendez-vous, même s’il neige et que ce sera ardu. Croire nous pousse à nous mettre en action et nous aide à surmonter les difficultés.

Croire que tel ou tel évènement est survenu et qu’il peut nous apprendre quelque chose et nous permettre de franchir de nouvelles étapes nous aide à tolérer des sentiments désagréables comme la tristesse, la peur, la colère, et de les transcender pour effectivement apprendre de ces évènements difficiles.

Comme proche, vous vous êtes surement, à un moment ou à un autre, buté au fait que la personne de votre entourage qui était malade n’y croyait pas, ne voyait pas de solution, n’avait plus d’espoir. Peut-être que c’est à vous que c’est arrivé. C’est dans ces moments que les traitements sont difficiles et que de chercher de l’aide ne fonctionne pas. Entre autres parce que la personne malade n’y croit pas et aussi parce que son jugement peut être altéré par les symptômes de la maladie.

De tous les temps, l’humain a eu besoin de croire pour avancer. Vous, croyez-vous en quelque chose? Avez-vous la foi? Qu’est-ce qui vous permet d’avancer, de continuer, de vous dépasser? Possiblement une bonne part de croyances et de valeurs qui orientent vos actions.

Si le sujet vous intéresse…

  1. La force de l’espoir : son rôle dans la guérison, Jerome Groopman, éditions J.C. Lattès, 2004
  2. Allégories pour guérir et pour grandir, Michel Dufour, éditions JCL, 222 pages
  3. Site Internet de l’auteur : http://www.jeromegroopman.com/
  4. La volonté de guérir, Norman Cousins, éditions Le Seuil, 1981, 160 pages
  5. Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament ni psychanalyse, David Servan-Schreiber, éditions Robert Laffont, 301 pages

Leave a Reply

5 Partages
Partagez5
Tweetez
Enregistrer
Partagez