Hey le malade, être conséquent et honnête ça t’tente pas?

Hey le malade, être conséquent et honnête ça t’tente pas?

Nos grands philosophes comme Socrate, Aristote et Platon ont tous placé les bases du monde politique dans lequel nous évoluons. Nos politiciens étant donc héritiers de ces valeurs, je trouvais cette citation bien d’à-propos.

« Être conséquent est l’obligation principale d’un philosophe, et c’est ce que l’on rencontre le moins souvent. »

-Antoine de Saint-Exupéry

 

Une bulle d’aire au cerveau

Depuis que je suis tout petit, mes parents m’ont toujours appris à être quelqu’un d’honnête, ou à tout le moins ils m’ont appris à assumer mes actes.
Alors que j’avais environ sept ou huit ans, j’étais au garage avec ma mère. Elle faisait réparer je ne sais quoi sur sa voiture et c’était très long. À cet âge, tout nous paraît une éternité, car notre échelle de temps est déformée. Bref, c’est long et je m’ennuie. Je décide d’aller jouer dehors dans la neige près des camions. Sans trop savoir pourquoi, j’ai la brillante idée d’ouvrir le réservoir à essence d’un camion et d’y mettre une balle de neige. Mettons ça sur le compte d’une bulle d’air au cerveau. Évidemment, je n’étais prudent qu’à moitié et le gérant du garage m’a vu et a tout raconté à ma mère. C’était le camion du mécanicien qui travaillait sur sa voiture.

 

Excuse toi mon petit

Furieuse, ma mère m’amena voir le monsieur et m’obligea à m’excuser, à dire que je ne le referais plus, et que je paierais moi-même les dégâts encourus avec mon argent de poche. Le gentil monsieur m’excusa et me dit que ce n’était pas grave, qu’à mon âge on fait ce genre de bêtises. J’ai appris plusieurs jours plus tard qu’il était tombé en panne sur une route perdue, car son filtre à essence a brisé. La honte, je ne vous dis pas. Ma mère a remboursé le monsieur et moi je n’ai pas eu le droit de louer de cassettes VHS au club vidéo pendant trois mois. Pour moi, fanatique de cinéma, ça a été la torture absolue. Qu’allais-je faire sans mon douzième visionnement de Karate Kid, Aigles de Fer ou encore Astro le petit robot???? Eh bien, devinez quoi, j’ai survécu à cette longue marche vers le couloir de la mort d’un enfant de sept ou huit ans.

 

Par la suite, tout au cours de ma vie, je me suis toujours rappelé cet épisode et je me suis toujours dit : « C’est à ce moment-là que ma mère m’a appris à être conséquent par rapport à mes actes, à être honnête ». Depuis ce jour, je peux aisément dire que j’ai été honnête et conséquent. Sauf peut être pour cette citrouille que j’ai fait exploser dans la Volkswagen Rabbit de mon prof de sciences en secondaire deux. Alors si tu lis ça Jean-Marc, je m’excuse, c’était moi, et c’est Fred qui m’avait fourni le pétard.

 

Cette longue prémisse pour vous dire que je trouve que de nos jours, énormément de gens ne sont pas conséquents.

 

Nos leaders à l’abris de leurs actions ?

On n’a qu’à penser aux innombrables frappes de « l’escouade Marteau ». Toutes les semaines, sous l’égide de l’UPAC, ils ramassent des pourris et exposent leurs magouilles au grand jour. Et même accusés des pires fraudes, crimes et autres, aucun d’eux ne va s’excuser, acquiescer ou même baisser les yeux en signe de honte. Mais non, ils gardent la tête bien haute, la pugnacité et l’arrogance bien sentie du « leader » moderne, et affirment haut et fort qu’ils « sauront démontrer leur innocence » avec toute l’impétuosité qu’on leur connaît. Certains d’entre eux, encore plus effrontés, vont pousser l’odieux jusqu’à continuer de siéger au conseil de ville, escorté par la police pour éviter la fureur populaire.

 

Évidemment, l’avocat trouvera peut-être une façon d’invoquer un vice de forme quelconque, le pourri sera innocenté, mais ne sera pas innocent. Et la nuance est grande.

 

« Suivez-moi jusqu’au bout du monde, mes très chères brebis ! Et quand je serai dans l’incapacité de vous démontrer qu’il existe, je bomberai le torse en affirmant que ce n’est que vous qui ne le voyez pas »

 

Rob Ford qui se cache après avoir été surpris à fumer du crack, Mike Duffy qui prétend avoir mal lu les règles du sénat alors qu’il a tenté de faire passer un shack de l’I-P-E pour sa résidence principale, Nigel Wright qui le couvre et le premier ministre qui « jure » qu’il n’en savait rien. Vincent Lacroix qui faisait son show devant les caméras au Palais de Justice en disant que « la vérité viendrait à sortir et qu’il serait disculpé » alors qu’il savait très bien être coupable sur papier… mais dans sa morale? Doutons-en.

 

« Je m’excuse, je l’ai fait, j’ai fait une erreur de jugement, j’ai fraudé »… * Désolé il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez composé… peser sur deux pour faire une contribution au Parti*.

 

Ma théorie est que dans le fond, ce sont de grands malades. Malades d’un narcissisme abrutissant, d’une image d’eux-mêmes qui NE PEUT être déformée par ceux qui l’ont aidé à la construire. Ce serait comme de demander à Michelangelo de mettre une bedaine à son célèbre David. Impossible, car cela viendrait briser l’image parfaite qu’ils ont toujours tenté d’incarner et de projeter.

 

« Le pouvoir corrompt ; le pouvoir absolu corrompt absolument. »

– Machiavel

 

Le pouvoir corrompt ?

Oui, bien sûr, le pouvoir corrompt parce que les gens qui gravitent autour du pouvoir ont intérêt à le corrompre. Si on ne proposait pas de bénéfices aux hautes sphères, seraient-elles corrompues? Encore une fois je le crois fermement du simple et unique fait de l’individu qui le représente; son esprit serait apte à se corrompre uniquement par l’image qu’il projette. Pourquoi assumer alors qu’il est si facile de nier? Jusqu’au moment où le miroir se brise bien entendu.

 

Et comment traite-t-on un malade de ce type? Globalement, la Commission Charbonneau est un excellent défouloir collectif, mais aussi un excellent remède contre l’égo de ces élites, qu’i voient être mis au jour, leurs petits plans pas si élitistes et complexes que ça quand on les regarde de près.

 

Mais comment traite-t-on l’individu? Est-ce que le traitement-choc de se faire trainer dans la boue, se faire humilier et se faire jeter en prison est suffisant? Vincent Lacroix redeviendra-t-il un citoyen honnête, productif et fonctionnel en société? Trouvera-t-il Dieu comme Gilles Cloutier à la Commission Charbonneau? Ou aura-t-il toujours le spectre de son narcissisme perdu alors qu’il verra son reflet dans le ruisseau?
Je placerais bien mes économies sur cette carte… ou peut-être pas finalement…

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez