Qu’est-ce que la synergologie?

Qu’est-ce que la synergologie?

Qu’est-ce que la synergologie? Par ce titre, je veux vous faire connaître l’importance de la synergologie dans nos vies. Mais avant tout, qu’est-ce que la synergologie? Ce n’est pas une science exacte, mais plutôt une discipline dont l’objet est de déchiffrer le fonctionnement de notre esprit en tenant compte de nos gestes.

 

Le bruit de nos silences

Quels messages livrons-nous à travers notre gestuelle? Quels sont les gestes qui nous trahissent lorsque nous voulons taire quelque chose qui nous tracasse ou lorsque nous ne voulons pas communiquer consciemment.

 

Vous savez qu’un des principes de la communication interpersonnelle est que nous ne pouvons pas « ne pas communiquer ».

 

Ce qui veut dire que tout comportement en présence de deux personnes est nécessairement une forme de communication, car même s’il n’y a pas de parole, un message non verbal est transmis. Nul besoin d’émettre des sons pour communiquer, car notre corps parle tout seul. Le dicton dit : « Une image vaut mille mots », n’est-ce pas? Nous pourrions facilement dire « qu’un geste vaut plus que mille mots ». Certaines études prouvent que près de 80 % de nos échanges passent par d’autres canaux que les mots.

 

Une image vaut mille mots

En fait, la discipline de la synergologie nous apprend à lire ce qu’une personne nous communique de façon non verbale à travers une multitude de gestes. Selon le petit Larousse, le mot « geste » se définit comme suit : tout mouvement du corps, principalement de la main, des bras, de la tête, porteur ou non de signification. Pour les spécialistes de la synergologie, un geste exprime nos pulsions réprimées. Ils appellent ces gestes des micromouvements dont ils identifient trois catégories, à savoir : les microfixations, les microcaresses et les microdémangeaisons.

 

Se gratter sous les narines, toucher son oreille ou caresser son menton est un geste banal qui pourtant recèle des significations insoupçonnées. Par exemple, le simple fait de se gratter la tête pourrait signifier que nous sommes devant une situation nous demandant de faire appel à toutes nos facultés de raisonnement et que nous réfléchissons afin de livrer une réponse adéquate. Un peu comme pour dire : Comment vais-je m’y prendre pour résoudre ce problème?

 

Lors d’une conversation, notre interlocuteur peut adopter une série de positions corporelles, telle que le croisement des bras qui est une des positions les plus fréquemment adoptées. Ce geste signifie que notre interlocuteur n’est pas réceptif et que ce n’est donc pas le meilleur moment pour tenter de le convaincre ou de négocier avec lui.

 

Tais toi que je t’écoute

Pour les spécialistes, le non verbal précède à 80 % le verbal. Nos gestes nous trahissent avant même que nous arrivions à verbaliser une émotion, que ce soit la colère, la tristesse, ou la peur. Je me souviens de la dernière fois où j’ai loué un film dans une boutique de location de vidéos; le film était intéres sant, mais certains passages étaient entrecoupés, ce qui le rendait impossible à visionner. J’ai donc décidé de retourner le film à la boutique. Aussitôt entré, et avant même que je me présente au comptoir pour signaler le problème, un commis s’est exclamé que j’avais l’air d’un client insatisfait.

 

J’étais décontenancé par son flair, car c’était tout à fait le cas ! Il m’a aussitôt offert un autre DVD. De retour à la maison, j’ai eu l’idée de retourner voir le commis qui avait remarqué cette attitude chez moi. Premièrement pour le féliciter d’avoir eu cette sensibilité et deuxièmement, pour lui demander de décrire ma physionomie lorsque je me suis représenté à la boutique. Finalement, je n’y suis pas retourné, mais je trouve que l’exemple se prête bien pour démontrer que nos gestes précèdent l’émotion. C’est sûrement pour cela que l’on affirme que le langage du corps est l’expression de nos émotions.

 

Êtes-vous authentiques ?

Nous aimerions tous savoir comment identifier les vraies intentions de nos interlocuteurs. La perspective est séduisante. Toutefois, il ne s’agit pas d’un code secret qui va nous permettre de savoir tout ce que l’autre nous cache ou ne veut tout simplement pas nous dire. Certains diront : « Je vais faire attention à mes gestes pour ne pas dévoiler ma vraie nature, mais « attention », car plus on tente de les cacher, plus on les rend visibles paraît-il.

 

N’oubliez pas que l’authenticité est la qualité qui nous fait le plus aimer autrui.

 

Pour plus d’informations sur le sujet consultez ce site: www.synergologie.org

Vous pouvez aussi suivre Philippe Turchet sur twitter

Voici une série d’articles « critiques » de la Synergologie par le journaliste Patrick Lagacé

Leave a Reply

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez