Les masques, où te caches-tu?

Les masques, où te caches-tu?

Qui peut se vanter d’être complètement authentique avec tous? Il nous arrive tous à un moment ou à un autre de biaiser notre réalité. Nous faisons tous appel à une multitude de mécanismes de défense dans notre quotidien. Se mettre un masque est un de ceux-là.

Lorsque nous nous sentons déstabilisés, lorsque nous appréhendons une situation, nous tentons, instinctivement, de ramener un certain équilibre. Que le moyen soit adéquat ou non, c’est généralement avec des mécanismes de défense que nous y parvenons. Lorsque les gens font appel aux masques, c’est pour mettre un voile sur leur véritable visage.

Quelles formes peuvent prendre nos masques?

Ce qui est important de se rappeler est que lorsque l’on porte un masque, c’est dans le but de paraitre différent de ce que nous sommes en réalité. Donc, tout comportement qui cache notre vraie nature est un masque. Certains vont mentir, d’autres, déformer ou cacher leur vérité. Est-ce correct? Tout dépend de ce que les masques tentent de cacher.

Avec qui?

Nos masques prennent différentes formes et une ampleur différente en fonction de la personne qui se situe devant nous. Que ce soit un collègue, la belle-famille, nos parents, nos amis, notre conjoint. Chacun de nous évalue l’impact et la nécessité d’être totalement authentique avec une personne. Le lien de confiance, le rôle de chacun et évidemment la qualité de la relation influencent beaucoup le nombre de masques que nous utiliserons avec tel ou tel individu.

Pourquoi?

Que les raisons soient bonnes ou mauvaises, nous avons tous des raisons bien précises qui nous font porter un masque.

  • Peur du jugement;
  • honte;
  • culpabilité ou regret;
  • peur de ne pas être aimé;
  • cacher nos faiblesses et/ou nos défauts;
  • peur de décevoir;
  • peur de ne pas être à la hauteur;
  • peur du rejet;
  • pour tenter d’obtenir quelque chose;
  • pour tenter de conserver quelque chose;
  • etc.

L’estime de soi … un rôle capital

Plusieurs de ces raisons cachent un élément très important : l’estime de soi. Elle joue un rôle capital dans l’arrivée de plusieurs masques. Plusieurs les utiliseront pour se donner une image plus positive puisqu’ils croient que sans ce masque, ils ne sont pas dignes d’intérêt.

Quand l’utilisation des masques devient problématique

Utiliser des masques occasionnellement est humain. Cependant, avoir constamment besoin d’eux pour fonctionner devient problématique. Dans notre société actuelle, les attentes face aux individus sont extrêmement élevées et le regard que portent les gens sur nous semble excessivement important pour plusieurs. Les gens dont l’estime est faible auront tendance à « surutiliser » les masques puisqu’une de leurs plus grandes sources de valorisation se trouve dans le regard des autres.

Bref, les masques que l’on utilise peuvent nous permettre à l’occasion de nous adapter à certaines situations. Ils ne sont donc pas systématiquement négatifs. Cependant, mal utilisés, ils peuvent être néfastes pour nous et pour nos relations et ils peuvent cacher une souffrance significative. Il est donc très important de savoir se mettre à nu et se permettre d’être complètement authentique avec les autres. Nos relations n’en deviennent que plus riches.

Laisser un Commentaire

Partagez29
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez
29 Partages