Crise d’adolescence ou trouble de la personnalité limite ?

Crise d’adolescence ou trouble de la personnalité limite ?

Le but de cet article est de faire un comparatif entre ce que peut vivre un adolescent et une personne atteinte du trouble de la personnalité limite.

J’élaborerai d’abord sur ce qu’est l’adolescence, sur ses changements et sur ses impacts dans la vie d’un jeune. Suite à cela, je vous présenterai les grandes similitudes et les différences entre une phase « normale » de la vie et un trouble de la personnalité qui s’installe.

 

Ado: « genre comme style »

L’adolescence est une période qui survient vers l’âge de 10-12 ans et qui se poursuit jusqu’aux alentours de 17-20 ans. Cette phase est caractérisée par la poussée hormonale de l’adolescent, ce qui provoque une déstabilisation de l’équilibre de l’enfance et qui a des conséquences sur tout le champ de la personnalité.

 

En quête d’identité

Cette phase est marquée par des changements physiques, intellectuels, sociaux et psychologiques. L’adolescent est alors en quête d’une identité qui lui est propre, il veut se distinguer de ses parents et se rapprocher de ses pairs. Il survient alors généralement une relation conflictuelle avec les parents et un rejet de l’autorité.

 

Une vie en dents de scie ?

L’adolescent peut donc passer par différents groupes de pairs afin de trouver une identité qui lui convient davantage. L’adolescence est donc une période très éprouvante qui peut être caractérisée par diverses ruptures autant amoureuses qu’amicales. C’est une période pendant laquelle l’adolescent fait des expériences, parfois extrêmes, cherchant à dépasser les limites connues. L’adolescent veut remettre les choses en question.

 

Cette remise en question amène l’adolescent à se questionner sur qui il est et sur ce qu’il veut devenir. Souvent, les parents poussent leurs enfants à être les meilleurs et cela peut entrainer une pression énorme sur l’adolescent. En effet, bien qu’il rejette l’autorité parentale, l’adolescent se retrouve pris entre son premier modèle identitaire (parents) qu’il ne veut pas décevoir mais à qui il ne veut pas ressembler, et sa propre identité, sa propre voie qu’il est en train de chercher. Les adolescents craignent souvent l’avenir puisqu’ils se dirigent vers un monde où ils seront responsables et où ils ne seront plus « contrôlés » par leurs parents.

 

Est-ce que c’est une crise d’adolescence ?

Pour certains adolescents, cette période se déroule sans trop de tracas et de remous. Pour d’autres, elle est bouleversante et déstabilisante. En effet, certains jeunes se retrouvant devant un avenir incertain sombrent dans diverses problématiques (alcool, drogue, violence, etc.). Parmi ces jeunes, certains chercheront une solution définitive à des problèmes temporaires. Le suicide à l’adolescence est un phénomène tragique qui ne cesse d’augmenter. Il constitue la deuxième cause de mortalité chez les jeunes âgés de 15 à 19 ans. Pourquoi des jeunes qui ont toute la vie devant eux sont-ils si désespérés au point de mettre fin à leurs jours? Ce qui est important de retenir est qu’il s’agit d’un cri d’alarme, d’une souffrance, de désespoir et d’un appel à l’aide.

 

Il importe de savoir qu’il s’agit d’une période intense de changements sociaux, familiaux, physiques et affectifs. Ces changements sont normaux mais font vivre différents degrés d’angoisse et d’anxiété. L’enfance sécurisante doit être délaissée afin de gagner une place dans le monde des adultes. L’adolescent veut être autonome quoique toujours dépendant des adultes, de ses parents.

 

Qu’en est-il du TPL?

Le trouble de la personnalité limite se caractérise par une humeur instable (dents de scie), une difficulté à gérer sa colère et ses émotions, une instabilité relationnelle et affective, un sentiment de vide et des comportements dommageables (consommation de drogue, alcool, anorexie, boulimie, etc.).

 

Les gens souffrant du TPL ont aussi une identité personnelle floue, ils peuvent présenter des idées suicidaires et avoir des comportements d’automutilation. En dernier lieu, ils auront divers comportements inadéquats afin d’éviter les abandons.

 

Plusieurs similitudes

À première vue, il y a plusieurs similitudes entre l’adolescence et le TPL. En effet, les deux sont en quête identitaire et n’ont donc pas une identité personnelle très solide. Ils vont tous les deux chercher leur identité au travers des pairs, rejeter et contester l’autorité. L’impulsivité, les comportements excessifs et l’instabilité émotive et relationnelle font partie du tableau de fond dans les deux cas.

 

Cependant, au niveau de l’adolescence, ce n’est qu’une période transitoire, cela n’est pas présent tous les jours et ne se perpétuera pas dans le temps. Lorsque nous parlons d’un trouble de la personnalité, c’est que les caractéristiques ci-dessus mentionnées se sont cristallisées et deviennent durables, rigides et inadéquates. Cela entraine évidemment beaucoup de souffrance qu’il sera possible d’atténuer par des comportements d’automutilation ou des menaces et comportements suicidaires.

 

Pas de panique !

Lorsque nous faisons face à un adolescent qui présente certains des critères du trouble de la personnalité, il est important de ne pas paniquer et de voir cela comme une phase au travers de laquelle il est normal de vivre des changements. Cependant, si cette phase se poursuit au-delà de 20-22 ans, il peut être pertinent de suggérer à la personne de consulter un professionnel. Cette personne a peut-être besoin d’aide et d’être guidée pour passer au travers cette phase et il est sain d’aller en chercher.

 

Si cet article soulève des questions, je vous invite à nous contacter.

One thought on “Crise d’adolescence ou trouble de la personnalité limite ?

  1. Avatar
    Audrey - 25 janvier 2019 at 9 h 49 min

    Bonjour,
    Je me demandais si une personne n’aillant pas fait se détachement à l’adolescence peut faire une genre de crise d’adolescente mais plus tard et plus intense sans avoir un trouble de personnalité limite.
    Merci beaucoup

    Reply

Leave a Reply

53 Partages
Partagez53
Tweetez
Enregistrer
Partagez