Le pouvoir des mots

Le pouvoir des mots

Les mots avec lesquels nous communiquons exercent une énorme influence sur nous-mêmes et sur autrui. Le pouvoir des mots prend plusieurs formes. Il y a des mots qui sont agréables à entendre et d’autres dont on pourrait très bien se passer, car ils sont très blessants voire destructeurs. Tout comme il y a des mots qui guérissent et d’autres qui rendent malade et tuent.

 

 

Parler reflète notre manière d’être

Peu de gens sont conscients que leur façon de parler reflète leur manière d’être. Ce que nous disons d’autrui n’en dit pas tant sur l’autre que sur nous-mêmes. « Nous sommes donc ce que nous disons ». D’où l’importance que revêt le langage positif. En ce sens, penser positif est une chose, parler positif en est une autre. Par contre, les deux vont de pair. Si vous êtes attiré par la croissance personnelle, il peut être temps de faire le ménage dans un endroit inusité.

 

 

Le vocabulaire périmé

Utilisez-vous un vocabulaire périmé ? On se débarrasse de mille et une affaires matérielles, mais avez-vous déjà pensé à vous débarrasser de votre façon de parler, de communiquer, d’entrer en relation avec les gens de votre entourage ? Avez-vous déjà pensé à faire des changements à ce niveau ? Non, on continue à utiliser le même langage qui n’a probablement pas changé depuis bien des années…

 

Cela veut dire que nos désirs sont davantage dirigés vers la satisfaction de notre condition matérielle que vers nos modes de communication avec autrui. N’oublions pas que notre façon de communiquer dévoile notre façon d’être. Lorsque l’on prend soin de notre santé linguistique, notre santé psychologique et physique s’améliore. Notre estime de soi remonte et cela contribue à nous donner une meilleure qualité de vie ainsi qu’à ceux qui nous entourent.

 

 

Changer notre façon de s’exprimer

Pour cela, on doit changer notre façon de s’exprimer. On peut utiliser des mots plus doux, plus réconfortants, plus généreux, plus aimables, plus empathiques et remplis de bonté. Il s’agit tout simplement d’introduire de nouveaux mots, mais aussi d’en éliminer quelques-uns, surtout ceux qui sont négatifs et qui nuisent aux bonnes relations.

 

 

Changer le négatif en positif

Au Québec, on a tendance à s’exprimer par la négative même pour communiquer quelque chose de positif. Par exemple : « Je ne te hais pas », au lieu de dire : « Je t’apprécie », ou « Je ne te ferai pas de mal », au lieu de dire :« Je ferais tout pour prendre soin de toi », ou encore : « C’est écœurant » pour décrire quelque chose de délicieux, « Ce n’est pas fou ton affaire », au lieu de dire : « C’est ingénieux ».

 

Si nous voulons que le monde change, commençons par changer nous-mêmes et le résultat ne tardera pas. Quelqu’un a déjà dit : « Prenez soin de vos mots et ils prendront soin de vous en retour ». Accompagnons nos mots d’un sourire, d’une accolade et surtout d’un regard sincère et chaleureux.

 

 

Article rédigé par Jorge Monterroso

Leave a Reply

104 Partages
Partagez104
Tweetez
Enregistrer
Partagez